La Montagne

Parution dans le 1er n° de Studio Babel    "La Montagne" au sommaire du premier numéro de Studio Babel. 

 

  Connaissons-nous vraiment la nature qui nous entoure ?

 Et si ce n'étaient pas de paisibles et millénaires montagnes qui façonnaient notre planète, mais quelque chose de bien plus inquiétant ? 

 

       Extrait : 

     Ce n’était qu’une faible lueur à peine perceptible, comme une étoile minuscule noyée dans la lumière du jour. Nous ne l’aurions jamais remarquée si elle n’avait émis ce sifflement si particulier. Rapidement, l’étoile se faisait plus nette et nous pûmes discerner une trainée lumineuse dans son sillage. Un silence surréaliste pesait sur l’assistance. Chacun retenait son souffle hormis un des anciens qui se racla la gorge en réajustant le col de son uniforme. Le sifflement devint rapidement un bourdonnement, puis un véritable vrombissement à mesure que le bolide gagnait en intensité et en volume. À cet instant, la foule émergeant de sa stupeur, commençait à s’agiter. Quelques rumeurs inquiètes parvinrent jusqu’à moi. Bien sûr, j’étais le lettré du village, aussi le maire m’interrogea-t-il du regard.

     — Un météore... je crois... Risquai-je du bout des lèvres.
     Mulliez fronçait les sourcils :
     — C’est dangereux ?
     À cet instant, les premiers cris retentirent et nombre de villageois désertèrent la place.

     La trajectoire du météore ne laissait planer aucun doute quant à sa cible. Le maire lui-même hasardait une dérobade par l’arrière de l’estrade. Je le retins par le bras et lui conseillai de lever la tête.

    La lueur, après avoir atteint son apogée, décroissait à vue d’œil. Paradoxalement, plus l’objet s’approchait de nous, plus il semblait rapetisser. Lorsqu’il tomba au pied de l’estrade, quelques uns rirent, beaucoup s’enfuirent.

    Rien d’extraordinaire ne se produisit. C’est à peine si la petite pierre avait marqué la terre de son empreinte. Elle roula sur quelques mètres avant d’achever sa course au milieu d’un cercle de villageois circonspects. La météorite n’avait encore rien de particulier, hormis qu’elle était tombée du ciel évidemment.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire